Blogue Vanlife

Route des navigateurs en campervan

Vous aimeriez sortir vos employés de leurs routines habituelles et leur proposer une expérience de cohésion d’équipe hors du commun? 

Bromont Campervan a tenté l’expérience en proposant à l’équipe de communication-marketing une semaine en van 100 % électrique sur la Route des Navigateurs. L’idée? Les plonger dans l’expérience afin de favoriser la meilleure cohésion possible et de tester ce qui pourrait être offert à d’autres entreprises.

Il s’agissait de la première expérience immersive offerte aux employés et la première journée de travail pour l’une de leurs employées. L’objectif ultime était de renforcer les liens de l’équipe dans un environnement non-traditionnel où la collaboration est mise de l’avant. Décrocher d’un mode de vie de bureau et mener un mode de travail plus nomade où chaque destination génère des idées, des questionnements et des échanges. 

D’entrée de jeu, l’ouverture de l’équipe à cette expérience a mené à une proximité immédiate. Toutes les tâches d’une journée habituelle deviennent une opportunité de mieux connaître son équipe. Une expérience dont les petites équipes pourraient énormément bénéficier dans un futur proche.

L’immersion Bromont Campervan

Quoi de mieux que de s’immerger dans le milieu pour mieux le comprendre. Une expérience hors du commun qui a grandement aidé les employés à se questionner et à sortir de leur zone de confort. C’est parfois lorsque l’on ose faire différemment que de bonnes idées émergent.

Cela permet aussi de mieux comprendre les besoins, les défis et les opportunités d’un environnement donné, ainsi que les perspectives et les valeurs de ce milieu. C’est aussi l’opportunité de créer des liens à travers une expérience qui rassemble une équipe et met de l’avant des qualités essentielles telles que le respect, la communication, l’écoute, la résolution de problèmes, le bien-être et le sentiment d’appartenance qui se développe rapidement au sein de l’équipe. Apprendre à se connaître sans avoir peur d’être vulnérable pour bâtir une confiance indéniable, c’est la clé.

Travailler sur la route pendant un road trip? Est-ce possible ou seulement un rêve?

À la suite du périple, nous pouvons confirmer que ce n’est pas seulement possible, mais que c’est souhaitable.

Les avancées technologiques et la popularité croissante du travail à distance favorisent ce mode de travail. De plus en plus de personnes cherchent à combiner leur passion pour les voyages avec leur travail en optant pour le télétravail sur la route. Le télétravail sur la route permet de travailler à distance tout en explorant de nouveaux endroits. En outre, prendre la route peut offrir des avantages pour la santé et le bien-être, comme la possibilité de passer plus de temps en plein air, de pratiquer des activités sportives. Bref, se détendre dans des environnements naturels durant les temps morts.

Nos nouvelles vans 100 % électriques chez Bromont Campervan rendent la tâche facile au télétravail. Profiter du temps de chargement pour travailler dans la van ou dans un café du coin. Cela permet d’explorer et d’encourager les petites entreprises locales émergentes, et même de faire des belles rencontres sur la route. 

Le télétravail sur la route peut également présenter des défis uniques. Il est donc  important de s’accorder du temps pour s’acclimater à l’environnement ainsi qu’au style de vie relié à la «van life». Les employés doivent être en mesure de gérer efficacement leur temps tout en restant productifs. Un défi que notre équipe a su relever !

L’expérience de notre équipe en vanlife

Ilane, Yasmine et Victorine, des employés de Bromont Campervan ont pris la route et sont parties à l’aventure pour tester la van électrique. Notre premier arrêt fut à Trois-Rivières, là où on a pu recharger la van toute la nuit. Le lendemain on est parties tôt vers Québec, ce fut assez difficile de trouver des bornes de recharges qui n’étaient pas souterraines, mais finalement on a trouvé et on a pu faire un peu de télétravail pour par la suite visiter le Vieux. Lorsque c’était chargé, on s’est rendu à Lévis et on s’est fait un bon souper de camping sur le bord de l’eau. 

Par la suite, on a dormi à Montmagny en rechargeant, on a fait du télétravail le matin, on s’est pris un café et on est reparti. 

Nous avons visité le Kamouraska et ça nous a permis de découvrir un charmant village québécois avec une riche histoire, une beauté naturelle et une atmosphère accueillante. La vue de la route sur le bord du fleuve St-Laurent était incroyable. Nous avons rencontré plein d’habitants très sympathiques, ce qui a rendu l’endroit encore plus beau à cause des connexions qu’on a pu faire avec des gens qui s’intéressent à la vie de nomades. Nous avons visité un café local et beaucoup marcher dans la nature. 

Par la suite nous sommes allés à Rivière-du-Loup pour faire un pique-nique au rocher malin et par la suite on a vu le plus beau coucher de soleil à la pointe dans un parc ou il y avait une belle plage.

On est allées à Trois-Pistoles recharger à la fromagerie des basques pendant qu’on mangeait une bonne poutine classique. On s’est fait une petite épicerie pour être prêt à notre prochaine destination. 

Rimouski est notre destination finale de la Route des Navigateurs. Très chaleureux comme ville. Nous sommes directement allés à l’information touristique pour bien se faire conseiller.

Nous sommes allé se promener au rocher blanc, nous avons réussi à prendre de belles photos. Par la suite nous sommes allés au Quai pour voir ou était le traversier. Nous avons terminé la journée à Point-aux-Pères pour admirer le coucher de soleil. Nous avons mangé et pris un verre à la distillerie St-Laurent, la vue du fleuve était incroyable avec les sous-marin et le fort en face en plus.

Nous avons dormi un peu plus au sud, en nature pour faire un feu de camp avec maïs et guimauve. Le lendemain nous sommes parti en randonnée au parc du Bic pour faire le Pic Champlain c’était très beau la vue et ça s’est bien fait en terme d’endurance ce n’était pas trop difficile. On s’était même apporté votre lunch pour manger au sommet. 

Pour terminer notre voyage on est allé à l’île d’Orléans et on s’est pris une crème glacée et on s’est allongé sur les roches au bord de l’eau. 

Conclusion

Ce fut une expérience tout autant stimulante qu’enrichissante. Il s’agissait de l’expérience la plus humaine que certaines d’entre nous avons vécue au sein d’une entreprise, à travers ce séjour en camper van 100 % électrique !

Nous avons été capable de mélanger plaisir et travail afin de pouvoir sortir des idées qui sortaient de notre cadre quotidien.

Si vous aussi ce type d’expérience vous intéresse, n’attendez plus et faites le grand saut tout de suite !

Partager l'article

Autres publications