Blogue Vanlife

Nous avons envoyé notre stagiaire sur la Côte-Nord en van électrique l’hiver​

Beaucoup de gens nous questionnent sur la capacité de nos véhicules pour traverser le Québec par temps froid. Effectivement, la température affecte l’autonomie des batteries et nous voulions faire un test ultime afin de confirmer que notre service de vans électriques est adapté aux 4 saisons. Le fait d’envoyer un stagiaire tester le campervan électrique jusque sur la Côte Nord était une idée un peu folle et les idées folles, on aime ça! Durant son périple de 5 jours, Vincent va aussi tenter de trouver les meilleures conditions de neige et démystifier la vanlife électrique hivernale puisque pour lui aussi, cela est nouveau.

L'idée initiale

Nous voulions trouver une manière attrayante de captiver l’attention des internautes pour montrer que la vanlife, c’est aussi plaisant l’hiver et que la vanlife électrique, ce n’est pas un inconvénient mais bien plus un atout!

Tandis que nous voyons notre climat changer et que nous avons aussi à changer nos habitudes, déconstruire le mythe que d’aller sur la Côte Nord en campervan électrique l’hiver devint un beau projet de stage pour Vincent.

Jour 1: Début de l'aventure

Finalement, je suis parti seul, en van électrique 4 passagers, mardi 27 Février à 14h00. Nous avons dû laisser quelques préparatifs de côté, car la fin de l’hiver semblait arriver plus vite que jamais auparavant. Direction Cap-Santé où j’ai dormi dans la van branchée sur une borne de 7,2 Kwh du Circuit Électrique, derrière l’église Sainte-Famille.

Jour 2

Olivier (propriétaire de Bromont Campervan) et moi, avons eu la chance de participer au tout 1er rassemblement de la Communauté Montagne & Nature, où nous avons fait part de notre projet de vans aménagées électriques aux différents acteurs de l’industrie touristique de Québec. Nous avons assisté à une multitude de conférences très intéressantes et nous avons rencontré plein de gens passionnés par l’environnement et le tourisme. Pour mon deuxième événement de réseautage, j’ai bien aimé l’expérience. 

Dormir dans un campervan électrique en plein hiver

J’ai eu la chance de tester plusieurs façons de dormir dans le van en utilisant le chauffage du véhicule. Je n’ai jamais eu froid, même lorsqu’il faisait -20C à l’extérieur. Le système de chauffage du véhicule est très silencieux et performant. Il est donc possible de passer la nuit sans se brancher. Ceci dit, on peut se brancher sur une borne de recharge lente afin de repartir le lendemain à 100%. 

Jour 3

Je suis parti de Cap-Santé à 7h00 pour rejoindre un ami afin d’aller faire du ski de fond au centre de plein air Les Sentiers du Moulin, au Lac-Beauport. Les conditions étaient incroyables!

Par la suite, nous nous sommes branché pendant que mon ami effectuait son examen de droit en ligne. C’est fou de penser qu’en 2024, on peut faire son examen universitaire dans une van électrique , en attendant qu’elle se recharge. Nous avons continué la route jusqu’à St-Siméon, dans Charlevoix-Est, où nous avons dormi sur une borne de charge lente (7,2 Kwh).

Après 2 jours de voyage, 415 km de parcourus j’ai effectué 5 recharges à 80% dont deux pendant la nuit. Nous étions très confortables et nous pouvions prendre notre temps. Concernant les repas, je m’étais préparé plusieurs sandwichs et une dizaine d’œufs cuits dur, qui m’ont dépanné pendant 3 jours. Par la suite, nous avons utilisé la plaque à induction pour varier nos repas.

Jour 4

Aussitôt réveillés, nous nous sommes fait infuser du café avec la cafetière italienne fournie dans la van, puis direction Baie-Sainte-Catherine, juste avant de traverser le Fjord et se rendre à Tadoussac, sur la Côte Nord! 

Arrivés dans le village, j’ai branché la van sur une borne de 100 Kwh puis, nécessitant un temps de chargement de 30-40 minutes, j’en ai profité pour aller faire un tour de fatbike sur la plage longeant la Baie. À partir de l’application de recharge du Circuit Électrique, je pouvais voir l’évolution de la charge! C’était impressionnant de faire du vélo sur une plage gelée en plein hiver. 

Une fois la charge complétée, nous avons pris le traversier, qui était gratuit, à ma grande surprise. Fait à noter, tous les traversiers au Québec en van électriques sont gratuits! C’est idéal pour maximiser votre périple lorsque vous êtes sur la Côte Nord et voulez traverser vers la Gaspésie 🙂

Arrivée sur la Côte-Nord

Après 15 minutes seulement, nous étions débarqués du traversier, dans la ville de Tadoussac. Un magnifique petit village où nous avons eu la chance de faire plusieurs randonnées. En après-midi, nous nous sommes rendus jusqu’à la ville Les Escoumins pour goûter au café du Kiboikoi, le temps de charger le van. Excellent café dans une ambiance chaleureuse. N’étant pas satisfait des conditions de neige sur la Côte-Nord, j’ai décidé de m’éloigner du fleuve pour monter plus au Nord, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Donc après 700 km et trois jours de voyagements à bord du bolide en mode vacances/travail,  on ne se lasse pas et on ajoute à l’itinéraire une borne pour rejoindre Alma, à 180 km au nord. C’est la beauté de vivre en van: on s’ajuste aux éléments et on vit une liberté certaine.

Jour 5

La journée de samedi comportait beaucoup de temps de route et peu d’arrêt. Nous avons tout de même eu la chance de faire du ski de haute-route à la lampe frontale dans l’énorme terrain aménagé de plus de 200 acres et comportant près de 20 km de sentiers de randonnée alpine. 

Jour 6: Retour

Après avoir parcouru plus de 1000 km, il était maintenant temps de revenir sur mes pas. La journée du retour comportait beaucoup de temps de route et plusieurs arrêts. En voici quelques-uns.

Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré
Chutes Montmorency
Île d'Orléans

Conclusion

Pour commencer, visiter la Côte-Nord en van électrique l’hiver, ça se fait très bien! Par contre, il y a tellement d’activités et de choses à voir que c’est difficile de tout faire en si peu de temps. Si c’était à refaire, je serais parti plus longtemps, au moins 10 jours.

L’utilisation des bornes de recharge du Circuit Électrique est très simple. C’était ma première expérience en van électrique et sans formation, j’ai été en mesure de bien comprendre et adapter mes trajets en fonction de l’autonomie du véhicule. De plus, l’application fournie par Circuit Électrique est très efficace et facile à utiliser.

J’ai réalisé que même sans trop planifier son itinéraire, on trouve des bornes partout! Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter de tomber en panne.

Finalement, voici ce que j’aurais fait différemment: 

  • Faire un itinéraire plus en fonction des charges et des activités. Chose qui est offerte par Bromont Campervan
  • Me renseigner sur les heures d’ouverture des différentes activités et prévoir un nombre raisonnable d’activités par jour, en fonction du temps consacré à chacune et de la distance entre elles. 
  • Profiter du temps ensoleillé pour faire plus d’activités et diminuer mon temps sur la route.
  • Identifier l’endroit où je passerai la nuit afin d’être à proximité de l’activité que je souhaite faire le lendemain matin.

Partager l'article

Autres publications